COMMUNICATION

 

En gardant le silence, la personne qui ne dit jamais rien, exprime son refus de partager ses pensées et ses sentiments avec son interlocuteur. Elle ne dit rien qui vient reconnaître le besoin d'un échange de l'autre. Elle lui donne l'impression d'être désengagée de la relation oude sa famille. Le partenaire finit par douter de la réciprocité des sentiments d'amour. Les membres de la famille pesnent à tort que la personne n'est pas concernée par eux mêmes.

En effet, est-il possible d'aimer et de laisser l'autre dans la souffrance sans réagir, sans intervenir, sans réaffirmer l'importance qu'il ( qu'elle) a dans sa vie ? Est il possible de laisser ses enfants penser que nous n'avons aucun intérêt pour eux?

Le mutisme laisse toute la place aux fantasmes,  des uns et des autres. Tout le monde ressent, au travers du langage non-verbal .On peut essayer de reprendre l'historique de la dispute, encore et encore, sans autre résultat que le silence etc. 
Le cycle se répète... De crise en crise, la relation se déséquilibre de plus en plus. Et aucun conflit n'est réglé...


La thérapie permet de mettre des mots sur les maux et de recréer le lien qui va permettre le dialogue.

Ecrivez votre article ici...


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.